Accueil du site > A la Une > 98 ans après, la Ville de (...)

98 ans après, la Ville de Noyon reçoit le drapeau de la Légion d’honneur !

Contenu de la page : 98 ans après, la Ville de Noyon reçoit le drapeau de la Légion d’honneur !

Le 11 juillet 1920, Noyon a reçu la Légion d’honneur des mains du Maréchal Joffre en reconnaissance des immenses souffrances endurées et des nombreux Noyonnais tombés au champ d’honneur lors du premier conflit mondial. Pour le centième anniversaire de ce conflit et dans le cycle de commémorations sur le territoire noyonnais, un drapeau aux armoiries de la Légion d’honneur a été acquis, permettant de mettre à nouveau en lumière le privilège de la Ville de Noyon d’être détentrice de cet insigne.

Ce 13 juillet 2018, Patrick Deguise a remis au porte-drapeau, le brigadier-chef de la police municipale Jean-Jacques Beaumont, le drapeau de la Légion d’honneur de la ville de Noyon, en présence du Préfet Louis le Franc, de Carole Bureau Bonnard, députée de l’Oise, des associations patriotiques et des autorités civiles et militaires.

« Brigadier-chef principal de la police municipale de Noyon, Monsieur Jean Jacques Beaumont, je vous remets solennellement ce drapeau de la Légion d’Honneur de la ville de Noyon.
Qu’il soit le symbole de la cohésion, de la discipline, du dévouement au service de la Patrie, et de notre ville. Qu’il soit source d’exemple.
Le symbole d’un pays meurtri et d’une ville martyre de la Grande guerre. Une ville au passé prestigieux qui a su se relever. De l’hiver des destructions au printemps de la renaissance.
Ce drapeau est celui du souvenir. Ce drapeau est aussi celui de la conscience. Celle de porter en chacun de nous, la mémoire des événements passés, d’agir au présent, pour que le songe de l’avenir ne soit à jamais, qu’une prévoyance de la paix.
Brigadier-chef Jean-Jacques Beaumont, il vous revient à présent de le porter avec fierté lors des commémorations du souvenir.
 » Patrick Deguise, maire de Noyon

S’en est suivi le traditionnel défilé du 13 juillet de la place de Béziers jusqu’au monument au mort pour le dépôt de gerbe puis un moment républicain square Ducloux, accompagné d’une belle aubade de l’harmonie de Noyon.

Portfolio