Accueil du site > Participer > Paroles de Noyonnais > Marie-Sarah et Ornella

Marie-Sarah et Ornella

Contenu de la page : Marie-Sarah et Ornella

Marie-Sarah et Ornella - élèves en terminale littéraire au lycée Calvin Le club radio Noy’On Air

Vivre Noyon : Comment est né le club Noy’On Air ?

  • Marie-Sarah : Grâce à notre envie commune de faire de la radio ! Qu’on soit élève ou professeur, on a tous adhéré au projet et chacun s’y est mis à fond. Le club est constitué de 13 jeunes de la 2de à la terminale. Nous nous occupons aussi bien des rubriques et de l’antenne que de la technique et des enregistrements. C’est une expérience formidable. Parmi mes 12 camarades, 3 ou 4 élèves sont en charge de l’enregistrement et du montage. Corentin, par exemple, a aussi créé la page Facebook et publie les infos sur le site internet du lycée.
  • Ornella : L’idée de départ revient à la documentaliste de notre lycée, Nathalie Choquet, qui a voulu mettre en place le club au sein même du CDI. Sous couvert de notre proviseur, Madame Bourrelier, nous sommes encadrés par 3 professeurs de l’établissement avec Monsieur Garde qui nous prête le matériel et nous conseille par rapport à son expérience d’animateur radio, Madame Gaillet-Pietsch qui nous coache et Madame Pigeot qui écoute avec bienveillance nos premiers pas derrière le micro. Mais nous sommes les véritables acteurs du club et on apprend tous les uns des autres, c’est très enrichissant !

VN : Pourquoi le nom de Noy’On Air ?

  • MS : C’est notre idée. On y a réfléchi de manière collective, on a d’ailleurs cherché un bon moment quel nom on pouvait lui donner. On souhaitait faire un jeu de mots avec le vocabulaire radio d’où le « On air ». On a ensuite contracté Noyon avec ce terme et cela a donné Noy’On Air. Il faut savoir qu’on anime dans les conditions du direct, comme toute autre radio, mais que tout est enregistré puis monté avant diffusion. Corentin : D’où l’importance d’alimenter le Facebook et le site du lycée. C’est notre seul moyen de communication. On a tous un rôle à tenir, derrière le micro mais aussi à côté.

VN : Quelles sont les rubriques que vous animez ?

  • O : Les émissions sont constituées de nombreuses rubriques. Pour la 2e émission, que nous sommes en train de préparer, nous en avons d’ailleurs ajoutées. Nous sommes conseillés mais en même temps, on nous laisse beaucoup de liberté. Côté rubrique, la mienne c’est la musique. Les auditeurs peuvent ainsi découvrir les nouveautés du moment, les musiques qu’ils n’ont pas forcément l’habitude d’écouter et les prochains concerts.
  • MS : Quant à moi, je suis la présentatrice de la radio. Pourquoi ? Très sociable et ayant une grande capacité d’adaptation, je me suis portée volontaire pour la place. Je connaissais déjà la plupart des élèves qui voulaient rejoindre le club et je fais le lien entre chacun. C’est très intéressant et je trouve que c’est une expérience énorme ! Cécile : Je m’occupe quant à moi de La vie au lycée. Notre temps de parole varie de 3 à 10 minutes selon la rubrique. Nous avons, par exemple, la rubrique Débats qui nécessite de laisser du temps à chacun pour s’exprimer.
  • Luc : Etant en 2de, je suis le plus jeune du club mais j’ai aussi une petite expérience de l’antenne. Avec une majorité de filles dans l’équipe, les auditeurs peuvent retrouver des chroniques comme la mode, les bons plans ou l’horoscope, mais on présente également les infos locales ou les jeunes talents. La rubrique Insolite et celle des News du lycée, c’est moi ! Ce club nous a rendus complices. A chaque fois qu’on se voit, on s’entraide et on se donne de petites astuces.

VN : Comment s’est déroulée la préparation de votre première émission ?

  • O : L’un des premiers principes du club est le volontariat. Chacun peut venir selon ses disponibilités mais aussi selon le créneau qui lui a été réservé. Chaque semaine on peut venir au CDI le mardi de 14h à 17h et/ou le jeudi de 17h à 18h. Au départ, chacun a été simplement invité à découvrir si le projet pouvait l’intéresser. On était 13 le premier jour et on est tous restés ! Nous nous sommes beaucoup entraînés depuis le mois d’octobre. Les séances de travail nous ont permis d’appréhender les techniques de la radio, notamment le micro. Pas facile ! Heureusement, on n’hésite pas à donner notre avis sur les interventions de chacun avec des conseils et des suggestions. On apprend beaucoup les uns des autres.

VN : Que représente cette expérience pour vous ?

  • MS : C’est génial ! Grâce à ce projet, on acquiert de plus en plus d’autonomie et d’assurance. Ce club contribuera à rendre nos années lycée exceptionnelles. En plus, cela permet peut-être d’ouvrir des portes sur l’avenir.
  • O : Les répétitions nous ont permis d’oublier peu à peu le micro pour ne laisser place qu’à la bonne ambiance et à la complicité entre animateurs ! On espère que les auditeurs apprécieront.

Contact http://etablissements.ac-amiens. fr/0600040t/radio/ www.facebook.com/NoyOnAir

Les propos tenus sont de la responsabilité de leur auteur.