Accueil du site > A la Une > Parole de Noyonnais - André (...)

Parole de Noyonnais - André Meunier

Contenu de la page : Parole de Noyonnais - André Meunier

André Meunier - Président du conseil des sages explique notre objectif commun : participer à l’amélioration du quotidien des Noyonnais.

Vivre Noyon : quel est le rôle du conseil des sages ?

  • André Meunier : Le conseil des sages représente une instance de réflexion. Il a une mission de conseil et est une force de réflexion et de proposition. Nous travaillons avant tout à l’amélioration du quotidien des Noyonnais à travers des thèmes comme les bus, la propreté, la vie urbaine et ses aléas en général. Toutes nos propositions sont débattues de manière collégiale. Nous les soumettons ensuite à Liliane Galley, conseillère municipale déléguée à la Démocratie participative, qui joue le rôle de lien avec le conseil municipal. Elle les transmet à l’élu concerné. Une fois la réponse ou l’information obtenue, elle nous en informe. Il est composé de 20 Noyonnais bénévoles, âgés de 58 ans au minimum, sans activité professionnelle ou à la retraite et dans le respect de la parité homme/ femme. J’en suis le président depuis le 10 novembre 2009, date de son installation. Nous nous réunissons chaque deuxième vendredi du mois au centre culturel Yves Guyon-maison des associations. Depuis son installation, le conseil a connu le renouvellement d’environ dix de ses membres.

VN : comment en êtes-vous devenu le président ?

  • AM : C’est Patrick Deguise qui m’a sollicité. N’étant plus engagé politiquement - j’ai été conseiller municipal communiste lorsque Pierre Dubois était maire - et n’ayant ni amitié ni inimitié avec le maire actuel, j’ai accepté. C’est en effet le maire qui choisit le président du conseil des sages. Il souhaitait notamment quelqu’un d’investi dans la vie locale. Pour rappel, j’ai été tour à tour « shérif » puis « maire » à Noyon. J’ai en effet exercé le métier de professeur au collège Paul Éluard puis, à partir de 1983, celui de principal-adjoint. Seul collège existant alors, ce sont les 1 100 élèves, qui le fréquentaient, qui m’ont surnommé ainsi. Quant à mon mandat de « maire », il a duré une semaine en mai 68. C’était une époque incroyable pendant laquelle les gens qui ne se connaissaient pas se parlaient en pleine rue ! Depuis 1970 enfin, date de sa création, je suis le président de l’association scolaire de judo noyonnais. Concernant le conseil des sages, neuf ans après, je vais passer le flambeau. Je laisse donc le soin aux autres sages de renforcer le lien entre la Ville et les Noyonnais.

contact 03 44 09 03 29
c.sages@wanadoo.fr

Les propos tenus sont de la responsabilité de leur auteur.