Tribune libre

Contenu de la page : Tribune libre

MAJORITE
Liste Noyon en mouvement avec Patrick Deguise

Convergence des signes vers la réussite !

Un territoire en marche, ça ne se décrète pas seulement, ça se construit. Aujourd’hui de multiples signaux révèlent que notre territoire et sa ville-centre se développent grâce à tout ce qui a été entrepris par la majorité municipale depuis 2008. En effet, de nombreux projets, qui pris individuellement peuvent interroger certains, répondent en fait à une vision globale de l’avenir du Noyonnais, celui que nous voulons. À Noyon, l’Histoire nous ne la subissons pas, nous avons fait le choix d’en être les acteurs et de l’écrire collectivement. Pour faire émerger un territoire qui était plongé depuis plusieurs décennies dans un déclin économique et social, trois axes majeurs ont été ciblés et déclinés en projets : l’économie, les services à la population et l’animation/ loisirs. Créer les conditions d’accueil et d’accompagnement nécessaires à l’implantation de nouvelles entreprises ne suffit pas. Nous avions besoin d’un réseau routier moderne. Et c’est chose faite grâce au désenclavement routier de la ville qui se concrétisera début 2017 avec l’ouverture de la déviation Ribécourt-Noyon et avec les études de la future déviation Ouest, dont l’enquête publique vient de s’achever. C’est également chose faite avec la réalisation du pôle multimodal de la gare, qui s’inscrit dans un schéma de mobilité de la ville. Nous avions besoin de grands projets générateurs d’emplois tels le campus économique Inovia et le canal Seine-Nord Europe, avec ses deux immenses ouvrages d’art situés aux portes de la ville, pour lesquels nous avons pris part aux négociations jusqu’au sommet de l’Etat depuis 2008. Le début des travaux du canal est annoncé pour 2017. Il nous fallait être connecté au très haut débit : c’est désormais chose faite sur notre ville avec le déploiement de la fibre optique qui vient de s’achever. L’implantation de nouvelles entreprises, c’est de l’emploi et surtout de nouvelles familles. Pour les attirer, il faut leur proposer des offres de loisirs (cinéma multiplexe, bowling, pôle aquatique), des animations et des commerces de proximité, qui doivent être créés, valorisés ou réinventés, tout comme la garantie d’un haut niveau de services à la population. Ainsi, la boucle est bouclée. La ville gagne en habitants chaque mois avec un marché de l’immobilier qui se porte mieux, à en croire les nombreux dossiers de cession qui nous parviennent en mairie. Aujourd’hui, nous avons toutes les raisons, chers Noyonnais, d’avoir confiance en l’avenir et d’être fiers de notre ville !

Carole Bonnard
Première adjointe

OPPOSITION
Liste Pour ma ville

La France a été frappée, cet été, à Nice, pour la septième fois depuis janvier 2015, par le terrorisme. Jamais depuis cinq décennies, notre pays n’a connu des attentats de cette ampleur. Face à ce cortège d’atrocités, nous avons une pensée pour les familles brisées, les victimes et leurs proches. Dans ce contexte, nous, les Républicains, nous demandons à ce que nos citoyens soient mieux protégés. Nous refusons la fatalité. Cette guerre, la France peut et doit la gagner. Malheureusement, trop de politiques polémiquent alors qu’il faut se mettre en action tous ensemble. Il est, en effet, cocasse et désolant d’entendre Florian Philippot critiquer François Hollande alors qu’il l’a fait élire ! La mémoire du FN est manifestement aussi faible que son projet. Nous, les Républicains de Noyon, nous voulons faire réussir autour de nous collectivement. C’est pourquoi nous demandons très souvent au Maire PS de Noyon de mettre en place une politique plus accès sur l’emploi que sur les loisirs. Il est temps que Noyon et les communes rurales qui l’entourent retrouvent un bassin d’emplois pertinents et que les Noyonnais cessent de subir le chômage de masse. Noyon doit être le moteur d’une économie florissante. C’est dans cet esprit, par exemple, que nous avons demandé à ce que les Noyonnais puissent profiter des emplois engendrés par le futur Canal Seine Nord Europe. Et nous ne manquerons pas d’être vigilants à cet égard ! Dans un autre registre, nous avions également demandé en 2014 de changer les lignes et horaires de bus afin qu’ils profitent à tous et, notamment, à ceux qui en ont besoin pour travailler et qui ne peuvent pas les utiliser car ils ne prennent pas en compte leurs contraintes. Enfin, une étude vient d’être lancée ! On vit dans une société où l’humain a trop souvent été banni et le bon sens aussi. En France, aujourd’hui, les efforts de nos concitoyens ne sont pas récompensés par le système. Cela ne peut continuer en ce sens. Il faut changer de cap, de politique. Quand verrons-nous une réelle baisse du chômage à Noyon ? Quand pourrons-nous assister à de grands événements dans notre ville d’Art et d’Histoire ? Quand notre ville cessera d’être décriée ? Ensemble, avançons vers une vie meilleure à Noyon !
Bonne rentrée !

Sandrine Dauchelle
Conseillère municipale
Conseillère communautaire
Les Républicains, membre du bureau départemental, déléguée du canton de Noyon, conseillère nationale
Facebook : lesrepublicainsdunoyonnais
lesrepublicainsdunoyonnais@gmail.com

OPPOSITION
Liste Noyon Bleu Marine

Emotion et colère

_C’est avec beaucoup d’émotion et de colère que nous écrivons cette tribune, à 48 heures après le dernier attentat dont notre pays a été victime le 14 juillet dernier. En effet, alors que la France fêtait la fête nationale, sur la promenade des anglais à Nice, un homme au volant d’un camion a foncé, en zigzagant durant près de deux kilomètres, sur le public qui était venu assister au feu d’artifice. Cet attentat a donc été l’un des plus meurtrier avec 84 morts, dont 10 enfants, et 308 blessés. En plus de son aspect abject et inqualifiable, cette énième tuerie prouve, malheureusement, l’incapacité de nos gouvernants à assurer la protection des Français. Le premier ministre PS, M. Valls, déclarant même qu’il faut « s’habituer à vivre avec le terrorisme » démontrant ainsi un certain renoncement. Nous devrions donc voir se succéder les attentats terroristes et compter les morts, au nombre de 250 en à peine 18 mois, sans désormais agir. Il n’y a vraiment donc rien à attendre du pouvoir en place ! Le gouvernement PS est déjà incapable de régler les problèmes de notre société sauf en utilisant le très anti-démocratique article 49.3 pour faire passer ses lois, il ne saura pas plus régler la question des attentats et garantir la sécurité des français sur notre sol. Tandis que certains appellent une nouvelle fois à l’union nationale et tentent d’utiliser la peine et l’émotion pour dissimuler les manquements des politiques qui nous dirigeaient hier et nous dirigent aujourd’hui ; nous, nous souhaitons que soient enfin mises en place les nécessaires mesures de prévention et de répression, ceci avec toute la détermination nécessaire pour éradiquer le fléau du terrorisme. C’est ce jour la volonté profonde du peuple meurtri de France !

Isabelle Mareiro
Laurent Guiniot
Christelle Simon
Conseillers municipaux
facebook.com/noyonbleumarine
noyon@guiniot.fr